Pilier N° 3 : l’endurance

 

L’endurance c’est la capacité à maintenir un effort dans la durée et cela se définit principalement par ces 3 facteurs :

  • La capacité respiratoire (capacité des poumons à oxygéner le sang dont les muscles ont besoin pour transformer les réserves énergétiques en énergie mécanique)
  • L’adaptation cardio-vasculaire (dépendante de la capacité respiratoire c’est l’efficacité du cœur à envoyer l’oxygène en quantité suffisante vers les muscles)
  • L’endurance musculaire (capacité de maintenir un effort sur la durée)

 

Pour tenir toute une journée aux sports d’hiver il faut donc ce qu’on appelle « une bonne endurance ».  Sans endurance vous ne prendrez moins de plaisir sur les pistes. Ce qui est quand même un petit peu l’objectif principal ! En effet, les sports de glisse demandent, selon les niveaux de pratique, une capacité d’endurance plus ou moins importante. Un skieur averti fera moins d’efforts qu’un skieur occasionnel et par conséquent fatiguera moins vite.

La bonne nouvelle c’est que l’endurance se travaille à tous les âges et peu importe le niveau sportif de départ !

 

Pourquoi travailler son endurance ?

L’endurance musculaire

Les sports d’hiver sont des pratiques où l’on passe plusieurs heures sur les pistes. La sollicitation musculaire est donc globale et étalée dans le temps. Il est primordial d’entraîner votre corps à se soumettre à un effort de longue durée.

Sans préparation, la fatigue musculaire engendrerait : perte de force, de vivacité et dégradation de la capacité d’équilibration.

Prenons l’exemple d’une randonnée. Le début est confortable même pour les moins avertis. Mais au bout de quelques heures pour ces derniers, les jambes deviendront lourdes, le dos deviendra douloureux et l’envie de s’arrêter s’imposera.  Pire encore, les crampes obligeront peut-être même l’arrêt de l’effort.

L’endurance cardio-vasculaire

Au quotidien, entre le réveil et le couché, notre rythme cardiaque oscille entre 60 et 80 bpm selon les personnes. Un effort court (monter quelques étages) peut nous amener jusqu’à 120 bpm ou plus s’il faut porter une charge. Ces efforts sont plutôt rares et ne suffisent pas à habituer notre cœur à aller vers des valeurs encore plus hautes.

Or, lors d’une descente à ski, le rythme cardiaque oscille en moyenne entre 100 et 120 bpm pour supporter l’effort demandé. Une difficulté sur les pistes peut facilement le faire monter à 140-150 bpm soit plus du double de son rythme  habituel.

 

Un cœur entraîné sera capable de revenir rapidement à un rythme normal et l’effort suivant sera plus facile à réaliser. Un cœur peu ou pas préparé et une capacité respiratoire insuffisante prolongera la tachycardie : l’essoufflement va perdurer, la fatigue physique se ressentira plus vite mais surtout le risque d’accident cardiaque sera plus grand.

 

Comment améliore-t-on votre endurance chez Power one ?

 

Imbriqué dans les piliers 1 (l’équilibre) et 4 (anticipation des actions), l’effort d’endurance se concrétise par :

Des exercices courts et de haute intensité qui se répètent. C’est le fameux « fractionné » :

  • Des temps de récupération moins fréquents et plus courts
  • Des temps de récupération actifs ou en exercices de faible intensité remplacent l’arrêt complet

Cette capacité à maintenir l’effort plus longtemps améliorera également la capacité à mieux récupérer. Lors d’un séjour d’une semaine en altitude, le corps accumule de la fatigue.  Les stocks d’énergie se restructurent moins vite, le muscle récupère moins bien et risque la blessure.

Les accidents musculaires surviennent soit en début de séjour lors des premières descentes car le muscle est mal préparé, soit en fin de séjour car le muscle est fatigué et ne supporte plus l’effort demandé.

Il est impératif d’entamer une préparation physique plusieurs semaines avant le départ.

Si vous souhaitez optimiser vos chances de passer du bon temps et de ne pas vous blesser, Chloé notre experte en nutrition et diététique saura vous donner tous les conseils nécessaires complémentaires sur les régimes alimentaires et aliments à privilégier.

….

Prêt.e à venir travailler votre endurance ?

Vous aurez le choix entre 3 types de formules en fonction de votre bilan mais aussi du temps disponible avant votre départ :

  • Formule 1 : 8 séances de 45 min. à 376 €, avec bilan offert
  • Formule 2 : 8 séances de 45 min et 8 séances d’électrostimulation Mihabodytec  à 710 €, avec bilan offert ainsi qu’un mas sage ou un rendez-vous de consultation diététique
  • Formule 3 : 8 séances de 45 min, 8 séances d’électrostimulation mihabodytec et 8 séances de 45’ FITLIGHT à 1 050 €, avec bilan offert ainsi qu’un massage et la tenue Mihabodytec

Pour prendre RDV, contactez-nous au + 33 6 78 13 38 52 ou par e-mail contact@power-one.fr !